Lyrics

Welcome to the lyrics page for Baby et Lulu. Below you can find lyrics for the songs from 'Album Deux' written by

Baby et Lulu. For all other songs, please search the world wide web, and you will find them there! Merci!

 

Adieu (A. Dobson)

Même si les cloches sonnent 
J’entends la fin de l’automne 
Elles disent qu’hier n’existe plus 
Même quand les feuilles tombent 
la lumière, elle change 
les oiseaux volent vers le sud 

Et les étoîles brûlent 
elles savent que rien ne dûre 
le cirque finalement quitte la ville

Je crois je crois je crois 
Je ne veux pas dire au revoir 
Je pleure je pleure je pleure 
Je ne veux pas dire adieu 

Je veux te voir sourire 
Il y a tant de choses à dire 
laisse-moi bénir ton âme sacrés 
Tu seras loin de mes yeux 
mais jamais loin de mon cœur 
Comment sera l'amour après?

Je crois je crois je crois 
Je ne veux pas dire au revoir 
Je pleure je pleure je pleure 
Je ne veux pas dire adieu

J'entends une voix dans le vent 
J'entends une voix dans le vent 
Les anges demandent ton nom 
Les anges demandent ton nom 

Avant qu'ils ne te prennent 
Je chuchote que je t’ aime 
Tu peux retourner à l’amour 

Je crois je crois je crois 
Je ne veux pas dire au revoir 
Je pleure je pleure je pleure 
Je ne veux pas dire adieu 
Je crois je crois je crois 
Je ne veux pas dire au revoir 
Je pleure je pleure je pleure 
Je ne veux pas dire adieu 

 


C'est Le Top (A. Dobson)

C’est superbe, c’est superbe
Qu’avec aucun effort
Tu sois si débonnaire

C’est chouette, c’est chouette
T’as les mains de Samson
Mais le cœur du poète

C’est génial, c’est génial
Quand je suis avec toi 
Je me sens comme une grande étoile...
la la la

C’est le top, c’est le top
Quoique je ne fume pas 
j’ai toujours des clopes

C’est étrange, c’est étrange,
Quand je chante pour moi-même 
Je parle à tout le monde
C’est bizarre, c’est bizarre
Que même si tu m’aimes
Tu es toujours là-bas… la la la...
      
C’est l’envers, c’est verlan
à ri-pas ils ne meurent qu’une journée
les papillons !

Ça m’ennuie, c’est la connerie!
quand il pleut dans mon cœur
je n’ai jamais un parapluie

C’est la loi,  pas du roi
qu’en tous cas, il y a
l’envers et l’endroit... la la la….


Tout Est Fait (J.Curwin/L. Goodridge)

Si l’orgeil prennait mon coeur
Et je te tournerait le dos
Qu’importe si j’ai tout perdu?
L’amour que j’ai attendu
S’il est vrai que tu n’aime plus 
cet âme tendu

Puisque je t’ai respiré
Parfum dans les halles cachées
Tes yeux sur mes yeux fermés
Puisque je t’ai vu pleurer
Des larmes de joie déchainées
Qu’importe? Tout est fait. 

Oui, je me rappelle
La nuit éternelle
de tes bras fidèles, fidèles
Quel démon entrait
dans le temple sacré
pour te prendre pour toujours

Puisque tu m’as vénéré
déesse belle et libérée
Tes yeux sur mes yeux fermé
Puisque je t’ai vu pleurer
Des larmes de joie déchainées
Qu’importe? Tout est fait.

 

Les Mots (L. Goodridge)

Des paroles dans l’air
Suspendues et prêtes à plaire
Disent rien, en disent trop
Sans un mot

Les paroles sur l’écran
Suspendues et pas un son
Tu veux que je tombe de plus haut
Avec les mots

L’air si clair souffle je m’en fous
À demi-voix et sur ma bouche
Ce n’est que moi, ce n’est que toi
Et notre amour qui s’en va

Rappellez-vous braves gens
Que le coeur respire du sang
Et il crit oui, il pleure le non
Sans un son

Des paroles dans le vent
Qui n’ecoutent pas ce chant
Elles jouent la reprise au piano
Avec les mots

L’air si clair souffle je m’en fous
À demi-voix et sur ma bouche
Ce n’est que moi, ce n’est que toi
Et notre amour qui s’en va

Des paroles dans l’air
Suspendues et prêtes à plaire
Tu veux que je tombe de plus haut
Avec les mots

 

 

Quand Je Pense (L. Goodridge)

Si tu me lances des mots qui n’valent rien
Mais sans attendre tu me veux comme tienne
Eh, tout ce qu’il faut c’est un petit effort
Puisque quand je pense à toi
Je veux faire l’amour

Que comptes-tu faire de cette affaire
J’en ai assez de ton air débonnaire
Et bon débarras, j’en ai marre de tes tours
Mais quand je pense à toi
Je veux faire l’amour

Il pleut, il est minuit 
Une cigarette à la bouche
Le gout du vin, je rêve, et tu me touches
Au fond de l’impasse, que veux-tu que je fasse
Mais quand je pense à toi

Laisse-moi tranquille
Tu sais que je suis fragile
Je ne tien qu’à un fil… oh

Il pleut, il est minuit 
Une cigarette à la bouche
Le gout du vin, je rêve, et tu me touches
Au fond de l’impasse, que veux-tu que je fasse
Mais quand je pense à toi

Laisse-moi tranquille
Tu sais que je suis fragile
Je ne tien qu’à un fil… oh

Que ferras-tu avec cette affaire
J’en ai assez de ton air débonnaire
Et bon débarras, j’en ai marre de tes tours
Mais quand je pense à toi
Quand je pense à toi
Quand je pense à toi
Je veux faire l’amour